Entraînement provincial Bubishi (photos)

Merci à tous les instructeurs des clubs présents, ainsi qu’aux nombreux pratiquants venus se joindre à nous pour cet entraînement enrichissant sous la direction de Raymond Honore Sensei 7e dan JKA.

Après l’effort, le réconfort … l’expression est bien connue et toujours respectée chez Bubishi.
Moment de convivialité, détente et de fraternité après l’entraînement.

Publicités
Publié dans Entraînements et Stages | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Entraînement provincial Bubishi

39262794_10215082863539228_6651692091279671296_n

Chers(es) karatekas, L’Ecole Shotokan Karaté-Do J.K.A. Bubishi a le plaisir de vous inviter à participer au cours régional, accessible à partir de 6ème kyu et qui aura lieu le mercredi 05 septembre 2018 à 19H, en la salle de l’Ecole Ste Marie, 30 rue des Culots, 6140 Fontaine – L’Evêque.

Après l’entraînement, nous irons partager le verre de l’amitié et une petite restauration sera proposée aux instructeurs clubs qui souhaitent partager ce moment avec nous.

ITINERAIRE

Prendre la R3 en direction de Charleroi.
Emprunter la sortie n° 3 Fontaine – L’Evêque pour rejoindre la route de Charleroi N. 90.
Si vous venez du Ring de Charleroi, prendre la sortie Porte de France, suivre la direction Mons ( R3 )
sortie n° 3 Fontaine – L’Evêque pour rejoindre la route de Charleroi N. 90.
+/- 1 km. après la sortie, au 3ème feu tricolore, tourner à Droite rue Louis Delattre au coin se trouve le restaurant Chinois, passer devant la maison du Peuple à +/- 200 m se trouve le fleuriste Cristalline, tourner à gauche rue des culots, parcourir +/- 100 m, entrée par la porte grillage sur votre droite.

En espérant vous compter nombreux parmi nous, recevez nos salutations sportives.

Bruno Romanelli, gsm 0475 348731
Salvatore Baldacchino, gsm 0498 339112

Site web : www.karatebubishi.be

Publié dans Entraînements et Stages | Tagué , , , , , ,

Ils osaient tout …

Samouraï

Ils osaient tout …

Les qualités essentielles du bushido ne leur était pas inconnues.
Ils croyaient en l’honneur. Ils engageaient leur vie au service de leur maître.
Ils méprisaient le risque et la voie du sabre était pour eux une réalité quotidienne.
Ils étaient attachants parce qu’ils osaient tout, risquaient tout, et allaient jusqu’au bout de leur destin.

Publié dans Divers | Tagué , , | Laisser un commentaire

La confiance

ob_d10412_idees-installer-climat-confiance-dansLa confiance est un terme souvent utilisé mais est-il compris dans toute sa dimension ? On l’associe souvent dans notre pratique à une bonne réalisation de techniques après une période d’entraînement que l’on juge suffisante en tant qu’élève pratiquant.

Sans réellement sans rendre compte, la confiance est liée à la connaissance, ce qui est parfois partiel et limité.

Prenons un exemple, vous vous entraînez souvent au coup de pied circulaire, le mawashi geri. Vous faites « confiance » à votre technique de jambe circulaire. A force de vous entraîner, vous ressentez une impression de facilité. Vous touchez aisément votre partenaire au dojo. Mais pourriez-vous l’utiliser en situation réelle et être efficace ?

La plupart des gens commencent à s’entraîner pour apprendre à se défendre, mais beaucoup oublient cette motivation à mesure que le temps passe et finissent par mettre la priorité sur d’autres points, comme l’obtention d’un grade ou la performance sportive.
De ce fait ils oublient une motivation essentielle de leur entraînement, garder l’essence de l’art martial.

La confiance reste liée à nos points faibles. Lors d’un combat, notre adversaire essaie de découvrir nos points faibles et aussi nos limites. Notre travail doit être de découvrir ces limites avant lui, nos points faibles aussi, pour ensuite les combattre. C’est essentiellement pour obtenir une plus grande confiance.

Nous devons donc souvent améliorer notre resistance physique qui est un point hyper essentiel. A l’entraînement, être honnête avec soi-même, ne pas s’économiser mais aller puiser au maximum de nos possibilités. On doit d’abord souffrir avant de se sentir bien au final.
Mais aussi entraîner notre corps pour répondre avec spontanéité et justesse à un éventuel danger. Utiliser une stratégie intelligente fondée sur ce que notre corps peut encore supporter. On ne s’entraîne pas à 50 ans comme on s’entraîne à 20 ans … il faut écouter notre corps. Arriver à vaincre la peur et dissiper le doute en cas d’affrontement.

Rien n’est jamais acquis facilement. La confiance ne peut s’acheter. Elle n’est pas liée aux points forts, mais surtout à nos points faibles. Au plus vite on identifie nos points faibles et on les renforce, au plus tôt on  grimpera dans l’échelle de la confiance. Il ne faut pas attendre que ce soit les autres qui les découvre à notre place.

Publié dans Divers, L'esprit | Tagué , | Laisser un commentaire