Tsuki waza training (video)

Karate JKA training with tsuki waza

#karate #jka #waza #tewaza #tsukiwaza #martialart #tradition #bubishi #shotokan #kata #kihon #kumite #bubishiman #nihonkaratekyokai #JapanKarateAssociation #budo #bushido #sensei #training #selfdefense #bunkai #share #like #fb #BaldacchinoSalvatore

Publié dans La technique | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

2020 est là …

Esprit Bubishiman 1Voilà à peine que 2019 se referme avec son lot de bonnes et moins bonnes choses, que me voici déjà à penser aux jours qui vont arriver. Qu’est-ce qu’une année peut passer vite ! 2020 est là …

Pourtant, comme beaucoup de pratiquants, il n’est pas toujours facile de combiner vie professionnelle, vie privée et entraînements. Et veiller à la bonne gestion d’un club n’est pas non plus de tout repos. Heureusement que la passion prend souvent le dessus pour nous permettre d’avancer. Je pense que depuis plus de vingt ans, nous nous sommes forgés une réputation de sérieux et d’efficacité au sein de notre école Bubishi.
Je dis « nous »  car c’est le résultat d’une belle association et complicité entre personnes qui dure depuis de longues années.

Quand on regarde dans le rétroviseur, le karaté a pourtant bien évolué. Enfin, quand je dis bien, le développement du karaté sportif s’est souvent fait aussi au détriment de son aspect technique originel. Je dis souvent car ce n’est pas toujours le cas heureusement. Et c’est notre rôle aussi de maintenir ce côté « garde fou ». On dit que c’est l’instructeur qui fait l’élève.
Alors même si les années défilent, je persiste à dire que je reste avant tout un karatéka, un adepte du karaté-do, qui entre autre cultive et développe les aspects les plus rationnels et pratiques de notre art martial.

Les années passent oui … et là où je veux en venir c’est que je suis ravi de pouvoir conserver à mon âge un enthousiasme de débutant. Dans ma quête de perfection, à un âge où beaucoup raccrochent, restant au mieux des « instructeurs ». Je demeure un être qui pratique toujours avec passion pour moi-même, en plus des cours dispensés. Les racines sont donc profondes et bien établies. Je suis heureux de pouvoir me situer dans cette tranche de personnes. Même si ce noyau tente à se raréfier.

Mon but en 2020 est de poursuivre à développer une vision éducative et éthique dans le sens où je suis convaincu que le karaté-do doit permettre à la personne qui le souhaite d’évoluer, de se réaliser, de se retrouver à travers une pratique physique et mentale afin d’améliorer la connaissance de soi et des autres aussi.

Ma vie et ma passion reste celle de pouvoir m’entraîner et d’enseigner ce qu’on me transmet. Pour faire simple, le respect de la tradition. Savoir et ne pas oublier qui nous sommes et d’où nous venons. Proposer un karaté « qui se vende bien » ne m’intéresse aucunement.
Sincérité et assiduité exigent de patients et longs efforts dans la vie de tous les jours.
Bonne et heureuse année 2020 !

 

Publié dans Divers | Tagué , , | Laisser un commentaire

Hirokazu Kanazawa … la voie du budo

On dit de lui qu’il a été l’un des plus grands maîtres en karaté shotokan. Difficile de rendre un bref hommage à cet homme, inlassable voyageur qui a transmis son art dans le monde entier. Hirokazu Kanazawa, 10e dan, fondateur du SKI (Shotokan Karate International) n’a jamais cessé sa recherche dans la voie du budo.

Il existe beaucoup de livres qui retracent sa vie, son oeuvre, étudiant direct de Gichin Funakoshi, de ses débuts à la JKA avec Nakayama Sensei jusqu’à aujourd’hui.  Le but de ce papier n’est pas d’expliquer pourquoi il a changé de cap en créant la SKI. Cela fera sans doute l’objet d’une autre réflexion. Ce qui est certain, c’est qu’Hirokazu Kanazawa restera présent dans tous les esprits des karatékas du monde.

De ses nombreux séjours à Okinawa, il a su rendre son karaté différent. Il n’a pas hésité à prendre des éléments okinawaïens qui sont devenus des bases de sa pratique. Il a su ainsi établir un équilibre entre le karaté classique de l’île et le karaté moderne. La pratique des styles traditionnels doit être maintenue aimait répéter le maître.
Sa vision de l’entraînement individuel était basée sur le fait que les techniques avancées ne sauraient se substituer au travail des bases. Technicité et efficacité font la paire.

Mais Hirokazu Kanazawa mettait un point d’attention tout particulier à la santé, raison pour laquelle il pratiquait l’art interne du taiji quan. Dans sa pratique, il incluait des techniques respiratoires qu’il transmettait à ses élèves en fonction de l’état que le pratiquant cherchait à atteindre. Etat d’excitation, de calme, clarification de l’esprit, etc.

Il aimait dire que son karaté avait évolué avec son âge. La technique peut évoluer, mais l’esprit demeure.
Un point clé de l’entraînement est la répétition inlassable des techniques de base. Hirokazu Kanazawa insistait sur le fait qu’il faut une pédagogie évoluée et que les instructeurs se forment à celle-ci afin d’expliquer aux élèves le pourquoi de la répétition. Ceci implique d’aller au-delà de la simple transmission.

Ancien champion d’exception, quand on l’interrogeait sur la karaté sportif, répondait qu’il respectait le karaté sportif, mais que le karaté budo était essentiel, car il permet de faire progresser tous les pratiquants ensemble, vers un même objectif, le fighting spirit.

Même si sa succession est bien assurée, il va laisser un grand vide autour de nous, lui qui était entré dans la légende de son vivant.

 

Publié dans Les maîtres | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Décès de Keigo Abe Shihan

10452384_828905647163177_7473712476052061147_n

En l’espace de quelques semaines, le karaté shotokan perd deux figures de légende. Après le départ d’Hirokazu Kanazawa Shihan, voici que nous apprenons le décès de Keigo Abe Shihan. Un nom qui a marqué toute une époque et plusieurs générations de pratiquants dont je fais partie.

Il avait 81 ans et porteur du grade 9e dan JSKA.
Afin d’honorer sa mémoire, méditons sur ces quelques paroles du maître :

« N’oubliez pas d’avoir un sentiment d’ouverture et de compréhension les uns envers les autres. Gardez votre attention sur l’idée que le Karaté-Do est là pour votre développement en tant qu’être humain. Cela vous permettra d’être une personne vraiment honnête et prospère. Dans cet esprit, vous toucherez la vie de tous ceux que vous rencontrez de manière positive ».

 

Publié dans Les maîtres | Tagué , , | Laisser un commentaire