Soi-même

160815202407-usain-bolt-smiles-jeanne-moos-pkg-large-169Le karaté s’inscrit dans le courant de l’humanisme en tant que budo.

Il transcende la dimension purement technique pour permettre aux pratiquants d’étudier le sens de la vie et de polir l’humanité.

Ceci n’est pas purement spécifique au karaté mais est valable pour toutes les disciplines.

Chaque être humain doit apprendre à se connaître pour parvenir à la victoire sur soi-même. Le plus grand adversaire de chacun est soi-même. C’est le sens du budo.

Le budo n’est pas un art de guerre, même si le symbole « bu » a été dans l’histoire du Japon très souvent associé à l’idée de la guerre dans les périodes troublées de l’histoire de ce pays.

Cette réflexion m’est venue en regardant entrer dans l’arène des championnats du monde d’athlétisme le grand Usain Bolt.

Pour ses dernières foulées, son adversaire le plus redoutable n’est pas celui dont tout le monde murmure le nom. Mais bien lui-même.  Apprendre à se connaître est la difficulté majeure qui nous permet d’atteindre notre but dans la vie et dans notre pratique.

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article, publié dans Divers, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s