Paysage de montagne

1172245766Le yin et le yang … on en parle parfois chez nous.
Ce sont des états opposés mais complémentaires, qui contiennent en eux-mêmes la possibilité de changements permanents.

Il n’y a pas de yin ou de yang purs, chaque chose a un aspect yin et un aspect yang.

Pour nous, occidentaux, l’homme est le centre de l’univers et il se bat pour l’apprivoiser et le contrôler. Les asiatiques considèrent l’humanité comme une partie de la nature, ils ne cherchent pas à la dominer, mais à vivre en harmonie et en équilibre avec elle.
La culture asiatique reflète constamment cet état d’esprit.

Cet état d’esprit se traduit au travers de nombreuses peintures paysagistes.
La nature est dépeinte comme un équilibre de yang inébranlable (rochers, arbres). Il y a la dynamique (l’eau, les gens) et la quiétude (montagnes, habitations). On y trouve aussi la lenteur (les arbres) et la vitesse ( la brume). L’obscurité et la clarté, le solide et le liquide … la peinture est une entité et chaque détail ne prend de sens que s’il participe à l’ensemble.

La montagne est immense parce que la nature est vaste.
C’est une expression du yin et du yang.

 

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s