Maai … Comment trouver sa distance ? (1) L’imminence du danger

Comment trouver sa distance dans le combat ?Le problème de la distance est un problème délicat, dans la mesure où en situation de combat il n’existe pas une seule et unique distance. Elle varie selon le déroulement du combat, selon la stratégie déployée. Elle peut être longue ou courte suivant le moment de l’assaut.L’intervalle entre mon adversaire et moi est courte si j’exécute un gyaku tsuki. Elle est par contre longue si c’est un oi tsuki.

Il appartient à celui qui veut prendre l’initiative du combat de chercher sa distance. Bien entendu, les deux combattants peuvent chacun de leur côté vouloir contrôler le déroulement de l’assaut et tous les deux vont donc devoir travailler à trouver leur distance.

Par contre, si c’est l’adversaire qui m’attaque, j’aurais à subir la distance qu’il a imposé et essayer de m’y adapter pour le contrer. Cependant, il faut noter que si ma stratégie est d’amener l’adversaire, ce de façon voulue, à attaquer le premier pour reprendre ensuite l’initiative, alors il m’appartient de lui imposer ma distance de travail.

Que l’on prenne l’initiative ou que l’on amène l’adversaire à faire le premier geste, le problème reste de savoir quand il faut attaquer. Je dis bien « quand », car dans la notion de distance il y a un élément « temps ».

Etant donné qu’en combat on ne peut pas mesurer sa distance avant d’attaquer, il faut alors un autre point de repère. Ma façon de trouver la distance repose essentiellement sur la sensation intérieure.

Exemple : je suis face à mon adversaire, séparés d’une distance d’environ deux mètres. Dans cette situation, on se sent tous les deux en sécurité et donc à l’aise. Si maintenant on se rapproche pour trouver la distance de l’attaque, plus on sera proche l’un de l’autre, plus on va sentir augmenter notre propre perception de l’imminence du danger. A un moment, cette sensation du danger va être intense. Il faudra alors soit attaquer, soit casser la distance. Cette manière de travailler demande bien sûre une grande concentration.

Je considère qu’autour de chacun d’entre nous, il y a une zone que l’on peut délimiter de façon suivante : en station debout, les bras étendus parallèlement au sol, on pivote sur les jambes de 360° et on obtient ainsi un cercle dont on occupe le centre. Ce cercle délimite ma zone, personne ne doit y pénétrer. Tout ce qui s’en approche doit être impérativement repoussé.

A l’image d’un chien de garde qui protège son territoire … si vous vous en approchez mais restez encore loin, ses oreilles frémissent. Ses sens sont aux aguets. Vous faites un autre pas, il lève la tête. Un autre pas et il se redresse en grognant. Il se met debout, les pattes fléchies en grognant plus fort si vous avancez encore. Enfin il vous attaque si vous pénétrez dans zone.

Si vous travaillez sincèrement avec un partenaire, vous pourrez ressentir de la même façon l’imminence du danger. Cette sensation devient maximale à un moment donné.

Tant que mon cercle et celui de mon adversaire ne se touchent pas, il n’y a, en principe, pas de danger. Mais on ne peut pas attaquer car la distance est trop grande. Dès que les cercles se rencontrent, je peux faire un pas et attaquer.

Mais à partir du moment où mon adversaire pose un pied sur ma zone, alors je dois attaquer le premier car à cette distance c’est le premier qui prend l’initiative qui l’emporte.

Cette recherche doit se faire de façon dynamique et opérationnelle. On cherche la distance pour attaquer.

En gros, je dirai que dès que nous sommes à la bonne distance, attaquons ! Si nous ne sommes pas à la bonne distance, trouvons-la et attaquons et, de même, si l’adversaire vient à notre distance, attaquons !

Dans mon prochain billet, j’aborderai la notion d’équilibre face à la distance.

Oss !

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article, publié dans Kumite, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s