Echo … Stage International de Louvain-la-Neuve …

bubishi groupe louvain 2013

Impressionnant ! Fascinant ! Fantastique ! Les qualificatifs me manquent pour exprimer ces moments auxquels nous avons assisté durant trois jours aux côtés de ces maîtres invités par la JKA Francophone.

Je me suis rendu compte à quel point nous étions privilégiés de voir et pouvoir travailler avec eux, de recevoir leur enseignement surtout. On a rencontré de vrais maîtres, pas des « stars de karaté », ni des maîtres obsédés par le reflet de leur image comme il en existe parfois … Non, ce sont des maîtres en toute simplicité, très abordables, et qui aiment venir en Belgique pour l’atmosphère unique qui y règne. Cette chaleur familiale qui efface toute barrière entre chaque participant, quel que soit son grade.

Pour résumer la personnalité de ces experts : une immense simplicité, une modestie étonnante pour des karateka de haut niveau, le plaisir sincère et permanent de pratiquer le karaté pur et surtout de l’enseigner.

Bien que l’on devine derrière cette montagne de sagesse et de gentillesse de chacun d’entre eux, le maître dur et exigeant. Je pense qu’il soit naturel que si un maître donne « tout », que si il part du principe que lui donne beaucoup aussi quand il pratique, alors que à partir de ce moment, il doit recevoir en retour autant d’exigence de notre part. De l’attention, du respect, de la discipline aussi … (je suis surpris de voir certaines attitudes parfois de la part de hauts gradés qui semblent oublier l’essentiel … ).

Au travers de la richesse de leur style, qu’il s’agisse de Kawawada Sensei, Mori Sensei, Bura Sensei pour n’en citer que quelques uns, nous nous devons d’être à la hauteur, par respect pour eux, par respect aussi pour notre Directeur Technique Gneo Sensei.

Rien d’étonnant qu’ils soient exigeants envers nous, car pour atteindre un bon niveau, il faut travailler, travailler … et encore travailler. Pendant l’entraînement il est indispensable de chaque fois chercher à se dépasser, dépasser ses limites pour tenter d’atteindre un niveau supérieur.

Car nous devons réaliser que même si nous avons eu cette chance d’assister à de tels entraînements durant ce stage, chaque maître ne peut nous conduire que jusqu’à la moitié du chemin … le reste du chemin appartient à l’élève que nous sommes. Ne l’oublions jamais !

C’est le message que je retiens de chacun d’entre eux … Oss !

 

 

 

 

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article, publié dans Entraînements et Stages, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Echo … Stage International de Louvain-la-Neuve …

  1. Marco dit :

    Bonsoir ami Salvatore;je pense sincèrement que tu en as retenu l’essentiel,et que par le biais de cet enseignement ,tu leur rend Honneur.A bientôt.Bonne soirée

  2. Frederic Mortelmans dit :

    oss .. Date: Fri, 5 Apr 2013 07:26:18 +0000 To: fred.mortelmans@hotmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s