Faire preuve de courtoisie

Un précepte de maître Gichin Funakoshi presse le karatéka à être courtois.

Le première des marques de courtoisie est de saluer à l’entrée dans le dojo et de saluer tout partenaire. Lorsqu’on est dans un dojo, le salut doit rester traditionnel. L’occidental a toujours tendance à s’approprier les actes en les détournant de leur statut original. Par exemple, normalement, lorsque vous avez revêtu votre karategi (je pense à ceux et celles qui pénètrent dans un dojo ceinture au cou, ou encore mieux chaussures aux pieds…) et que vous êtes à l’intérieur du dojo, on ne doit pas s’embrasser pour se saluer, il faut juste « saluer » … oss ! Cela fait partie de l’étiquette. Parlons-en …

« Reigi » qui signifie l’étiquette.

BeFunky_bubishi_salut.jpgL’étiquette est à la base de la pratique. De notre pratique …
« Rei » représente l’obligation du salut en marque de respect et de gratitude.
« Gi » est une notion plus complexe, elle se traduit par la sympathie ou la considération pour autrui, les deux caractères se traduisent par la droiture.

Mais maître Funakoshi avait choisi le terme de « Reigi » qui englobe, au-delà des actes, les motivations diverses. Funakoshi signifiait à ses élèves ceci : « Portez un regard en profondeur sur l’esprit qui anime les formes de l’étiquette ».

La courtoisie et le respect facilitent la vie de tous et la rendent plus agréable. Mais il serait naïf de s’en tenir là.

Prenons l’exemple du salut debout. Les pieds doivent reposer au sol par les talons, les orteils relevés. Pourquoi ? Parce que c’est la bonne façon de saluer mais aussi la façon la plus sûre. Ce n’est pas une position statique mais une position dynamique qui permet le changement instantané, en cas d’attaque.

Suivre l’étiquette procure à la pratique de multiples avantages. Il ne faut pas, lors du salut, incliner la tête mais conserver le contrôle du regard. L’étiquette est garante de la survie. La position des mains, des pieds, du regard sont de première importance.

Le dojo est un lieu dont il faut respecter les règles. Suivre les instructions du sensei, c’est apprendre à toujours se concentrer et à devenir plus vigilant. Les mauvaises manières dans un dojo ne sont que de mauvaises stratégies. Ceci est valable à l’extérieur, milieu encore très hasardeux.

Les bonnes manières sont remplies de sagesse, alors faites preuve de courtoisie et de connaissance de la tradition.

Oss !

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article, publié dans L'esprit, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Faire preuve de courtoisie

  1. Onisan dit :

    Dans le vaste domaine des sports, les arts martiaux sontt sans doute les seuls qui ont la particularité d’exiger de leurs pratiquants trois qualités indissociables : une grande maîtrise technique, une bonne connaissance des règles de base et un respect absolu des prescriptions de l’étiquette. Nul ne peut prétendre être un karetéka accompli (c’est-à-dire capable de prendre plaisir en s’entraînant et être un compagnon apprécié de ses partenaires) s’il ne les possède pas. Or, elles ne sont pas innées mais elles sont le fruit d’un apprentissage progressif et méthodique.
    Oss !

  2. Marco dit :

    Bonsoir Toutes et Tous.D’emblée,j’aimerais remercier notre hôte virtuel,qui tout au long de ces mois(voire années)nous amène toujours ce genre d’article de grande qualité,avec ce soucis du détail et de justesse qui le caractérise.La critique est devenue coutumière en ces jours,aussi lorsque nous sommes face à une valeur vraie,sachons le reconnaître.Merci donc Salvatore pour ci-dessus.

    Pas plus tard que hier matin,j’ai donc ouvert une conversation du genre avec un ami Budoka,ce,concernant le ZAREI et la manière de faire.Ce collègue se voulait de saisir le pourquoi et l’importance du coté gauche sur le droit,lors de ce rituel.
    Il reste bon à savoir que dans les temps anciens,les guerriers Japonais arboraient les sabres sur le coté de prédilection à cet effet, gauche du corps.Beaucoup de cérémonies se déroulaient au sol(et hormis le fait de laisser les armes à l’extérieur des maisons importantes)ils se devaient de se placerl,de sorte à faire face à une attaque plus qu’éventuelle.
    Si vous descendez au sol par le genou droit et que durant cet acte,vous êtes soumis à ce genre d’attitude,et donc dans l’obligation de sortir le sabre,vous ne tranchez qu’une chose dans ce placement,VOTRE genou.
    La signification antique quand à la pose de la main gauche au sol,suivie de la droite(le tout formant le losange(Kankudai no kata?) de protection crânien,en cas de poussée arrière) repose sur le fait du face à face du Sensei avec les élèves.Ceux ci sont alignés devant lui par ordre d’anciènneté au sein du ryu;et par là donc,les »vieux »et  »connus »sur sa gauche,par rapport aux novices »inconnus »sur sa droite.
    Or et d’usage,le danger ne peut venir que de ce que l’on ne connait pas!!En position vulnérable,main gauche au sol,la droite permet de sortir le sabre pour la défense;l’autre non.
    Enormément de choses sont a replacer dans le contexte de notre pratique,car ces exemples ne sont que deux petits face à une multitude d’autres.
    Cherchons nous a imiter,a transmettre,a intégrer,…chacun possède la réponse pour soi et en soi.Pour ma part,l’intégration dans un geste à connotation antique sans véritable compréhension n’a aucune valeur.Or il s’agit d’un Art de vivre où la recherche de perfection hante chacune de nos aspirations et respirations,aussi le choix pour moi est flagrant.Merci et bonne soirée;
    Marco(Ujio)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s