Le but ultime

Le but ultime de ma pratique du karaté est de faire de cet art une partie intégrante de ma vie.
Et plus j’avance, plus je réalise que pour y parvenir, il est nécessaire d’atteindre un état dans lequel il me sera possible d’appliquer les techniques les plus efficaces de manière instinctives.
J’irai même jusqu’à dire qu’il faut pouvoir les sortir de façon presque inconsciente.

Il est possible d’y parvenir mais d’une seule façon : apprendre à faire face à n’importe quelle situation.
C’est un travail sur soi-même, un cheminement que seul un entraînement régulier peut favoriser.
Et à chaque entraînement ciblé, je m’efforce de ne pas laisser mon âme intérieure attachée à une seule technique.
Car si la sensation interne reste prisonnière de la technique, mon adversaire n’aura aucun mal à prendre le dessus sur moi.
Quelle que soit la qualité de la technique, si l’âme du karatéka demeure attachée à la technique, il n’est pas possible de vaincre.

Lorsque l’apparence extérieure est intrépide, le moi intérieur est calme.
Lorsque l’apparence extérieure est agressive, le moi intérieur est sur la défensive.
Il est donc impératif que je m’applique à ce que mon moi intérieur soit à l’opposé de l’apparence extérieure.

C’est seulement au travers d’une longue pratique continue que le moi intérieur et l’apparence extérieure ne feront plus qu’un.
Je n’y suis pas encore, mais ça demeure un but dans ma pratique …
Oss !

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article a été publié dans L'esprit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le but ultime

  1. Marco(Ujio) dit :

    Excellent objectif et surtout ravi que ton chemin soit si // au mien.Il est parfois réconfortant de savoir que l’on n’est pas seul sur cette Voie.
    Ps:Sochin ;calme et violence(action).Entre dans le Kata et il entrera dans toi avec ces paramètres que tu tentes de découvrir(apparence extérieure et intérieure).
    Bon cheminement,ami.

  2. brunobandelier dit :

    Bonjour Salvatore,

    Merci pour ton article et cette réflexion sur la pratique de l’art.
    « Il est donc impératif que je m’applique à ce que mon moi intérieur soit à l’opposé de l’apparence extérieure. »
    N’est ce pas le principe même de la dualité Yin et Yang ?
    Lorsque la technique corporelle arrive à se détacher complètement de la pensée volontaire, le corps et l’esprit ne font plus qu’un pour approcher la perfection. C’est ce que l’on cherche tous.
    Le problème est que plus l’on cherche plus on est à l’opposé de cet état.

    Dans le monde sportif, cette état supérieur s’appelle « la zone ». C’est un état souvent atteint par les sportif lors de leur meilleur performance où il ressente un grand calme intérieur et la sensation d’être invulnérable.
    « Le légendaire joueur de football Pelé décrit son expérience d' »être dans la zone » ainsi : « J’ai ressenti comme un étrange calme…une sorte d’euphorie. J’ai eu l’impression de pouvoir courir une journée entière sans fatigue, de pouvoir dribbler à travers toutes leurs équipes ou à travers tous, que je pouvais presque leur passer à travers physiquement. » (Wikipédia)

    A+
    Bruno

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s