Tère èscouf’téye

Tère èscouf’téye

Sendai, Fukushima…

payis dès samouraïs èyèt dès geishas,

dès chèrijîs as blankès fleûrs,

dins lès parcs, bonzaïs, bos d’ pouye

lès fwèyes qui candj’tè d’ couleûr,

du vèrt ô cwîve, dè l’oûr al rouye,

fleûrs d’orâdjes, pètales roûdjes dè feû.

Tère èscouf’téye, Tsunami,

in tèribe carnâdje v’noût d’ couminchî !

Dès tones ’yèt dès tones d’yô

su leû passâdje ont tout ramounè,

pa d’sous lès murs dèsbrijîs,

omes, feùmes, èfants spotchîs, insèv’lis,

nouyîs dins lès bèrdouyes.

Lès djins dèspîdjîs du bourbî

leûs-îs acruwis d’ larmes,

su lès tchèmins wétin’tè leûs mangn’

machuréyes dè bèrdouye èyèt d’ sang.

Ramonç’léyes dè su lès toûts blankis pa l’ nîve,

dès famîyes s’ raclipotin’tè in monchas,

èl vint, l’ fwadure lès agnin’tè dusqu’a l’ocha,

pa d’sous l’ vî toût, ène cloke sounoût pou lès moûrts !

Fukushima…

d’vins l’carcasse dè bèton

dins l’yô ’yèt’ l’ér’ dès moûrts,

cès omes la, coradjeûs, s’sacrifîy’tè

come leûs ratayons samouraïs

in r’wétant l’ roûdje solèy…

bos d’ pouye: érable / fleûrs d’orâdje : coquelicot

dèspîdjî: dépêtrer / acruwi: mouiller / ratayons : aïeux

Raymond HONORE

Sint-PÔL ( Vile d’Oussu )

Mwas d’avri in l’an deûs mile douze

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s