Shinghitai

J’ai déjà évoqué le passage au grade de ceinture noire dans un article précédent.
Toutefois, j’aimerai revenir sur une tripe valeur combinée qu’on nome « Shinghitai ».

Dans notre évolution martiale, les différents passages de grade Kyu sont les étapes de base nécessaires pour aborder l’étude du karate-dô.
Pendant cette longue période, qui devrait au moins s’étendre sur 4 années ou 5 années, le pratiquant va acquérir des qualités morales, techniques et physiques.

Shin est la valeur morale : respecter le cérémonial, devenir plus attentif, plus patient et courageux. Courtoisie et respect envers le partenaire et le maître.
Savoir que chaque effort consenti « paie », même si ce n’est pas toujours immédiat, ni pas toujours de la façon qu’on croit.
Le Shin c’est développer notre force mentale dans le bon sens.

Ghi est la valeur technique : passer de nombreuses heures à s’entraîner, répéter, explorer les subtilités d’actions complexes d’attaque et de défense. Avec l’aide du maître, parvenir à comprendre les principes, s’imprégner peu à peu des idées directrices. S’efforcer de développer nos connaissances et gonfler toujours plus notre répertoire technique. Acquérir des savoirs et des savoir-faire.

Enfin, Tai est la valeur physique :  la valeur du combattant. Toutes les heures de transpiration, d’essoufflement, de courbatures du lendemain, nous ont forgé un corps vigoureux.
Vos meilleurs partenaires viennent volontiers vous saluer et  prennent plaisir à travailler avec vous. Quant aux moins avancés, ils vous font confiance.

Lorsque le karatéka parvient à réunir en lui cette triple valeur, Shinghitai, il a atteint le grade de ceinture noire.
Il a alors les capacités pour entrer réellement dans l’étude du karate-dô.

Et tout ne fait que commencer … Oss !

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article a été publié dans L'esprit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Shinghitai

  1. Très très bien conçu. CONTINUE Oss !

  2. Onisan dit :

    Konnichi wa Ototo.
    C’est avec beaucoup d’amertume que je m’adresse à toi aujourd’hui. Et ne crois pas que c’est la colère qui me fait parler… Non ! Uniquement la déception ! Je m’explique : jeudi dernier je me suis rendu au cours régional qui se donnait à Carnières sous l’égide de Sawada Sensei. Excellent cours et tout aurait été parfait si ce n’est que j’ai été blessé à la main droite par la maladresse de mon partenaire. L’erreur est humaine et je peux l’excuser. Mais où je ne suis plus d’accord c’est que ce partenaire, affilié à notre École et qui plus est ceinture noire expérimentée, au lieu de s’inquiéter de mon état, a pris l’incident avec une très grande désinvolture. Je ne demande pas de larmes,mais un minimum de considération n’aurait pas été superflu.
    Je pense que certains hauts gradés de notre École semblent oublier les préceptes du Dojo Kun…
    Voilà, il fallait que je t’en parle car, si cela m’était resté sur le cœur, petit à petit j’aurais pris le chemin du Dojo avec des semelles de plomb…
    Kyoudai no yuujou.
    Oss. Onisan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s