Passage dan : un défi

Le karaté réussit parfois là où les plus grands hommes politiques échouent. Il écrase les limites, les frontières linguistiques. Il nous ouvre des portes, celle de l’amitié, celle des défis, celle de la sagesse.
Le passage d’un niveau dan supérieur demeure toujours un défi avec nous même.
Et pourtant, vous êtes vous déjà fait la réflexion suivante : rien nous y oblige … Alors pourquoi ? Pourquoi s’infliger autant de stress, avant, pendant et après un examen ? Rien dans la vie n’exige plus d’attention que les choses qui paraissent naturelles. Comme ce type de défi avec sois même.
Un passage de grade est toujours une évolution. Et si nous parvenons à évoluer, tout ce qui nous entoure évolue aussi. L’instructeur évolue, ses élèves évoluent aussi. Car l’essentiel pour chacun de nous est de pouvoir répercuter aussi fidèlement que possible l’enseignement et les remarques qu’on tire d’une telle épreuve. Le rôle du jury n’est pas toujours aisé. Dire « oui » ou « non » sont des mots très courts et faciles à prononcer, mais ils demandent beaucoup d’analyse.
Réussir est à la portée de tous, mais ne pas décevoir le maître qui nous juge est l’épreuve du cœur et de l’âme du karatéka. C’est le plus difficile à accomplir.
Alors, cette année, je garderai en mémoire quelques instants précieux … un ami dont j’ai vu éclore un sacré courage pour réussir une épreuve tout en étant diminué physiquement d’un bras … Une amie qui éclate en émotion lorsque la réussite apparaît enfin … Des poignées de mains fraternelles après avoir combattu entre nous … Un groupe soudé et respectueux d’autrui …
Le passage de grade dan peut-être la pire et la meilleure des choses à la fois …
Mais le plus important est de pouvoir accéder à ce grade dans la plus grande confiance et la reconnaissance des maîtres qui nous en n’ont jugé digne.
Oss !

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article a été publié dans L'esprit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s