Bon technicien = bon combattant

Lors de mon dernier cours auprès de Sergio Gneo Sensei, j’ai eu confirmation d’une chose : un bon technicien fait un bon combattant.

Avoir une bonne technique, c’est surtout accorder le plus grand intérêt aux règles de base de chaque technique.

Si je prend l’exemple d’un blocage basique comme ‘Jodan Age uke’, la préparation du blocage, le croisement des bras, le placement des coudes, l’orientation du poing, la hauteur correcte, le niveau exact de contact, la rotation des hanches, le bon ‘kime’ au bon moment, etc …
Le respect de tout ces critères est essentiel à une bonne application avec partenaire. Des critères trop souvent ‘bafoués’ et qui pourtant sont déterminants par la suite lors de l’étape qui nous conduira peu à peu au kumité.

Une bonne technique c’est avant tout une bonne assurance en sois. Cette force intérieure nous apprend à rester courageux face à un adversaire, quel qu’il soit.

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article a été publié dans L'esprit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s