Heian nidan, attention derrière vous …

Si on veut respecter une certaine logique dans l’apprentissage des katas, on commence par la série des ‘Taykioku’, ensuite vient Heian Shodan … et tout naturellement Heian Nidan.
On termine Heian Shodan par la position ‘kokutsu’ et on commence Heian Nidan par cette même position.
Etait-ce voulu lors de la création du kata ? Peu importe. Avez-vous déjà senti l’importance de la posture d’ouverture du kata ? C’est le début du travail des hanches associé à un dynamisme nouveau.

Si on prend la peine d’adopter une position kokutsu bien forte, notre karate sera plus fort avec l’expérience. Mais il faut déjà y penser à ce stade de l’apprentissage. On y apprend à jouer avec le poids de son corps, à se décaler sur cette fameuse jambe arrière. Basculer de la guauche vers la droite. Le danger nous guette toujours dans le dos…

Chudan est le principal niveau de défense et d’attaque. Le travail avec partenaire est plus abordable, sans appréhension sur des attaques au corps. Heian nidan est un kata complet, qui définit bien le karaté-dô.

Les techniques principales pratiquées dans le kata sont le blocage latéral du dessus de l’avant-bras au niveau supérieur. Ici, les bras doivent se trouver dans un même plan et former un rectangle.  L’avant du coude est près de l’épaule, l’arrière du coude près de l’oreille.

L’attaque simultanée d’un coup de pied latéral (Yoko geri keage chudan) et coup du revers de poing (Uraken jodan mawashi uchi). Il faut former un axe vertical avec la jambe d’appui, les hanches et la tête. Tout en faisant bien attention à lever le pied qui porte le coup vers l’autre genou en tournant les hanches.
Pour que cette attaque simultanée soit puissante et efficace, le kamae doit être parfait et il faut maîtriser au maximum son équilibre.

Sans vouloir jouer sur les mots, Heian Nidan est un kata bien équilibré. L’apparition d’une technique de jambe telle que Yoko Geri Keage est un exercice difficile à ce niveau.
Et que dire de l’apparition de Uraken … une technique redoutable en combat pur !
Ce qui me plait vraiment, dans ce passage de Heian Nidan, c’est qu’il est hyper réaliste, l’adversaire est derrière vous !

Dans Heian nidan il est aussi très important de contrôler parfaitement les changements complets de direction.
Savoir exécuter une technique à partir de Gyaku hanmi n’est pas facile. Je pense tout particulièrement au passage de la position Kokutsu dachi en Shuto uke à la position Zenkutsu dachi en avec Uchi uke gyaku hanmi. La jambe droite servant à pivoter, le blocage avec le bras droit va de l’intérieur à l’extérieur au moment où l’on tourne les hanches à gauche tout en déplaçant la jambe gauche sur un même niveau. Une technique qui doit être réalisée en poussant bien la hanche droite brusquement en avant, et non en faisant un grand pas avec la jambe gauche.
Après le Mae geri suivi du Gyaku zuki, le retrait de la hanche droite sur Gyaku uchi uke entraîne un léger retrait de la jambe droite.

Et puisque j’aborde la réalité du combat, que penser des fameuses techniques qui vous permettent de casser un coude, que ce soit au début ou au final de ce kata …
Un kata pour débutant ça ? Ne minimisons plus les difficultés et les richesses qui s’en dégagent.
Le kata compte 26 mouvements et son exécution s’étale sur environ 40 secondes.

Oss !

Publicités

A propos Salvatore Baldacchino

Je pratique le karate Shotokan J.K.A. depuis 1976. J'ai atteint le grade de 4ème Dan JKA et j'enseigne depuis 1998 à l'Ecole Shotokan Karate-Do J.K.A. Bubishi en Belgique.
Cet article a été publié dans Heian. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s